Deviens la meilleure version de toi-même

devienslla meilleure version de toi meme

Si vous vous intéressez au développement personnel, peut-être êtes-vous déjà tombé sur un livre ou une publication qui vous intime à devenir la meilleure version de vous-même.


Cela semble en effet être une bonne idée : nul n’aurait envie de stagner. D’ailleurs l’idée même de développement personnel, c’est qu’il y a quelque chose à développer. Quelque chose à améliorer, quelque chose à corriger.


Cela laisse donc supposer que dès le début, il y a en nous quelque chose qui cloche. Cela me fait penser à mes bulletins scolaires lorsque j’étais écolier. La rengaine la plus fréquente, c’était : bien, mais peut mieux faire.


Et plus tard, dans un boulot de vendeur, chaque mois il fallait faire plus que les chiffres du mois actuel. Chaque année il fallait augmenter la marge, le chiffre d’affaires.


Nous vivons dans une culture du toujours plus, de toujours mieux.

Ou cela nous amène-t-il ?


Vers une quête de la perfection. Être parfait. Sans défauts.


Sauf que…


C’est une chimère. Cela n’existe pas. La perfection n’existe pas. C’est une invention du mental, de l’ego. J’ai bien vu en ville des arbres taillés en forme de cube. Pour qu’il soient parfaits…


Mais surtout, être parfait cela ne nous rend pas heureux. Cela nous rend perpétuellement insatisfait.


Et c’est logique. Comme essayer d’obtenir la perfection, ou essayer d’être parfait n’est pas possible nous ne pouvons jamais trouver la paix intérieure, le contentement.


A peine a-t-on pu atteindre un objectif, qu’il faut en dessiner un nouveau. Améliorer quelque chose d’autre.


La voix de la sagesse et du bonheur, c’est la voix de l’acceptation. Et du contentement. Attention je n’ai pas dit de la résignation.


Accepter la parfaite imperfection de notre vie. Accepter que nous sommes des êtres parfaitement imparfaits.


Utiliser ceci comme point de départ


pour nous guider dans notre vie,

c’est apprécier combien nous avons,

c’est apprécier combien nous sommes bons,

c’est se détendre dans notre existence,

je vous invite à découvrir l’antique art du Wabi Sabi >>

A lire aussi